Service Civique à l’étranger

Durée : En moyenne 8 mois, dont environ 1 mois en France pour la phase de préparation au départ.

Public : Jeunes de 18 à 25 ans (jusqu’à la veille des 26 ans), sans pré-requis en termes de formations, de compétences particulières, d’expériences professionnelles ou bénévoles préalables. Les personnes ayant déjà effectué un Service Civique ne sont pas éligibles. Priorité aux résident·es d’Ille-et-Vilaine pour les missions au Maroc et à Madagascar.

Domaine d’activité : Animation socioculturelle, développement durable, promotion de la citoyenneté et solidarité internationale

Pays : Maroc, Madagascar, Pologne, Allemagne (plus d’informations dans l’onglet « Volontariat Franco-Allemand »

Coût : Pas de frais de participation.

–> Le Service Civique à l’étranger propose un cadre d’engagement dans lequel vous pouvez gagner confiance en vous, en compétences et prendre le temps de réfléchir à votre avenir personnel et professionnel. Ce programme est soutenu par l’Agence du Service Civique qui vous verse une indemnité mensuelle qui vous aide à couvrir les dépenses quotidiennes.  

Le dispositif du Service Civique à l’étranger intègre :

  • Un accompagnement par un·e chargée de projet JTM avant, pendant et après la mission
  • Une préparation au départ et au retour (interculturelle et administrative)
  • Les formations civiques et citoyennes et le PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1)
  • Une préparation au départ et au retour (interculturelle, linguistique et administrative)
  • Un contrat d’activité entre vous, la structure d’accueil à l’étranger et JTM

Au retour de la mobilité, vous disposerez de :

  • Un bilan nominatif co-signé par vos référent·es à JTM et dans la structure d’accueil
  • Une attestation de réalisation

Luc (Maroc, 7 mois) « L’immersion dans la culture a été très intense et complète à la fois. Humainement les rencontres ont étés fortes et durables. Après une expérience comme celle-ci, il est important de ne pas mettre de côté les gens qui ont beaucoup fait pour nous durant notre voyage. Que l’on veuille ou pas on laisse sa trace dans la vie des gens, comme ils laissent la leur dans la nôtre »

Elias (Pologne, 7 mois) « Sur le plan professionnel beaucoup de perspectives peuvent s’ouvrir à moi, j’ai effectué des travaux d’administrations en rentrant en contact avec des écoles Parisiennes, Madrilènes et en envoyant des mails avec un catalogue à différentes écoles Polonaises, de l’animation avec des jeunes de tous âges, j’ai donné des cours de français, espagnol et anglais, je me suis occupé d’un magasin gratuit, j’ai joué au théâtre et dans un concert, j’ai préparé des voyages et tout ça en Pologne ! Une réelle valorisation du C.V. est perceptible depuis mon retour. Sur le plan personnel j’ai pris beaucoup plus confiance en moi, je sais de quoi je suis capable et je ne suis plus effrayé par les responsabilités. J’ai grandement amélioré mon anglais ne serait-ce qu’en l’espace de 3 mois (et je suis resté 7 mois !) »